Financer son tour du monde

Faire le tour du monde est un rêve commun. Mais évidemment, un tel projet nécessite des fonds importants, une organisation apte à faire pâlir les fonctionnaires des ASSEDICS, et une motivation à toute épreuve ! Vous avez déjà votre itinéraire en tête ? Parlons finances !

Alors, comment financer son tour du monde ?

Jouer et gagner à la loterie !

C’est un peu facile me direz-vous, gagner à la loterie peut ouvrir toutes les portes et avec un jackpot dans son compte en banque, on ne s’embarrasse plus de conseils sur les finances ! N’empêche, comme vous pouvez le constater sur loto-euromillions.fr, il arrive de gagner à la loterie, et encore plus qu’on ne le croit ! D’autant qu’avec certains sites en ligne de qualité, il est possible de jouer dans le monde entier ou même de souscrire un abonnement pour ne manquer aucun tirage et donc, aucun jackpot. Alors tentez votre chance, car en cas de gros gain, votre tour du monde baignera dans une sérénité rafraîchissante !

Éviter les dépenses inutiles

Définissez vos priorités. Si le voyage est votre principal objectif, faites l’impasse sur certaines dépenses qui vous semblent inutiles. Par exemple, avez-vous vraiment besoin de manger dehors pour le déjeuner et le dîner ? Ces frais s’accumulent très rapidement. Nous ne vous conseillons pas de vivre en ermite jusqu’à votre départ, mais renoncer à quelques plaisirs pour s’en offrir un incroyable reste des plus logique !

Dans cette même ligne directrice, il est intelligent de déterminer un budget et de ne pas y déroger. En effet, écrivez toutes vos dépenses dans un tableau Excel, ou une feuille de papier pour les plus rétros… Ainsi, vous aurez moins de difficultés à comprendre de quelle façon vous pourrez économiser de l’argent pour réaliser votre rêve de tour du monde.

Vendre ses affaires inutiles

vendre-ses-affaires

Si vous prévoyez de partir pour un voyage autour du monde pendant un an, débarrassez-vous d’un maximum d’affaires. Il est temps d’oublier le sentimentalisme-matérialisme ! Nous parlons de vendre vos bottes pour vous offrir des souvenirs fous entre le Laos et le Vietnam (par exemple !) donc détachez-vous de vos biens matériels inutiles et concentrez-vous sur votre objectif.

Un vide grenier ou une brocante peut aider dans le processus, alors renseignez-vous à ce sujet !

Multiplier les contacts et dialogues

Avec Facebook et compagnie, ce n’est pas difficile de communiquer avec des anciens amis, ou même avec de parfaits inconnus, qui sauront vous renseigner sur les logements les plus abordables en fonction de votre itinéraire, les repas les moins onéreux, les éventuels accueils à prix très bas chez l’habitant (pour une expérience tellement plus enrichissante !) bref, activez vos réseaux sociaux et n’hésitez pas à poser moult questions sur les forums ! Vous réaliserez vite à quel point quelques conseils peuvent vous permettre d’économiser !

Louer son appart, sa voiture…

utiliser-airbnb-pour-louer

Si vous êtes propriétaire, n’hésitez pas à mettre votre bien en location ! Pour l’ensemble de l’année, ça serait idéal, mais si vous ne trouvez pas THE locataire, vous pouvez toujours vous tourner vers des systèmes Airbnb, ou autres… Si vous avez une voiture, vous pouvez aussi, si votre assurance le permet, mettre également votre moyen de locomotion en location. Mieux vaut des biens qui rapportent que des biens vacants pour rien !

Essayer de trouver des sponsors

Si vous prévoyez de documenter vos voyages, essayez d’obtenir des sponsors. La blogosphère de voyage est assez saturée, mais si votre contenu est attrayant, vous pourrez toujours intéresser quelques sponsors pour vous aider lors de votre voyage. Cela peut aller du matériel de camping, aux vêtements en passant par les appareils photo…  Si vous souhaitez vous lancer, sachez qu’un concept clair et une plate-forme visuellement attrayante attirent les sponsors ! D’autant que les marques ont tout intérêt, pour s’assurer une meilleure visibilité, à proposer des associations avec des blogs plutôt que d’acheter des achats d’espace.

Et puis, plus vous serez passionné(e) par votre sujet, plus les sponsors taperont à votre porte !

Travailler en Freelance pendant votre voyage !

Vous avez une bonne plume, êtes doué(e) en langues… Il existe de nombreux jobs à effectuer loin de la maison. Vous pouvez même effectuer des critiques rémunérées sur les lieux visités, ou vous lancer dans la traduction. Le salaire ne sera pas conséquent et certainement insuffisant pour vivre au jour le jour, mais une fois à l’autre bout du monde, vous serez heureux d’être un peu plus large sur vos dépenses. En gros, cela ne financera pas votre tour du monde, mais vous permettra d’en profiter davantage !

Il existe de nombreuses façons de financer votre tour du monde, mais au final, tout dépend de votre motivation. Vous voulez profiter de bons hôtels ? Vous devrez économiser plus que l’amateur de guest house… Bien évidemment, gagner à la loterie règlera tous ces soucis, mais le gain ne peut être assuré ! Bonne chance et surtout, bon voyage !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>