Chien sur une plage azuréenne : quels sont les points de vigilance ?

Vous voilà (enfin) arrivé sur une plage de Côte d’Azur où les chiens sont acceptés ! Vous lâchez votre chien et votre compagnon devient excité comme rarement. Il court dans tous les sens, heureux, et vous aussi. Ce bonheur momentané ne doit pas vous faire oublier les risques du lieu.

Un chien peut se noyer

Tout d’abord, il est important de se rappeler qu’un chien n’est pas toujours un grand nageur. S’il bat instinctivement des pattes pour avancer dans l’eau, il n’est pas forcément à l’aise pour résister aux vagues et n’est jamais à l’abri de s’emmêler les pattes dans des algues.

S’il panique, ou qu’il est allé trop loin sans avoir l’endurance pour revenir, la noyade est un risque. Le faire porter un gilet de sauvetage canin est une première solution, même si on la réserve souvent aux trajets sur les bateaux. L’autre solution est de simplement veiller sur lui et de ne jamais le laisser aller seul dans l’eau, puis de ne pas trop vous écarter du rivage.

Gare aux fugues

Même un chien très bien dressé peut s’enfuir. Il ne souhaite pas vous quitter ou faire son rebelle, mais à cause de son excitation, il peut partir au loin sans revenir, soit par choix soit par impossibilité, car il s’est perdu et son flair ne marche pas aussi bien que d’habitude à cause des embruns.

Les fugues les plus courantes sont liées aux chiens qui se mettent à courir après les oiseaux ou qui croisent d’autres chiens et commencent à les poursuivre pour jouer.

Éviter les blessures attrapées sur la plage

Une plage n’est pas sans danger. Votre chien, avec ses coussinets à nu, peut avoir des plaies en marchant sur des pierres ou sur des coquillages coupants. Mettre des bottes canines n’est pas possible, car le sable n’arrêterait pas d’aller dedans et l’eau les alourdirait. Vous pouvez en revanche éviter les zones où il y a beaucoup de pierres et les sorties à marée basse quand le sol regorge de cailloux.

Votre chien étant un grand curieux, gardez un œil sur ce qu’il fait quand il court sur la plage. S’il marque l’arrêt et commence à renifler, dites-lui de revenir ou vérifier la chose sur laquelle il s’attarde. Un oursin avec son venin ou un crabe pourrait lui causer une belle blessure. Si vous constatez une plaie, lavez-là lors de votre retour, mettez du désinfectant et effectuez un petit bandage pour éviter qu’elle ne s’infecte.

Pas de température trop chaude !

Ce n’est pas parce que les chiens ont un pelage qu’ils résistent au froid et au chaud. Une météo avec des températures caniculaires, comme la Côte d’Azur peut en connaître, est dangereuse pour les chiens. Il risque la déshydratation et les races avec des problèmes cardiaques ont plus de chances d’avoir une crise dans ces conditions.

Mais, ce ne sont pas les seuls dangers de la chaleur. Un sable très chaud peut brûler les pattes de votre chien, tandis que des rayons UV lui tapant dessus entraînent des insolations.

Si vous êtes dans un lieu où il fait très chaud, exposez votre chien la matinée ou en fin d’après-midi si la température a bien baissé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>