Les différents visas canadiens

Vous vous apprêtez à partir vivre au Canada pour quelques mois, voire plusieurs années ? Que vous partiez pour un échange scolaire ou bien pour travailler, vous aurez besoin d’un visa qui vous donnera le droit d’entrer sur le territoire. L’entrée au Canada ne se fait pas difficilement, mais les restrictions concernant les visas peuvent être relativement importantes.

Voici donc tout ce que vous devez savoir pour partir au Canada l’esprit serein, et être sûr de profiter de votre voyage comme il se doit

Voyager en tant que touriste au Canada

De plus en plus, le Canada s’impose comme la destination rêvée pour un voyage en pleine nature. Chaque année, des milliers de visiteurs s’y rendent, simplement munis de leur passeport. En effet, la France fait partie des quelques pays dont les citoyens sont exemptés de visa pour visiter le Canada.

Pour le remplacer et faciliter les procédures de transits et de séjours touristiques, l’administration canadienne a mis en place l’ETA, aussi appelé l’Electronic Travel Authorization. Pour tout voyageur arrivant par avion au Canada, il est absolument impératif.

Vous pouvez faire votre demande de visa pour le Canada en ligne avec E-Visums pour plus de facilités et sans vous déplacer.

Il s’agit en réalité d’une simple procédure, puisque votre document vous sera renvoyé par mail dans les quelques heures suivant votre demande de formulaire ETA.

Normalement si vous commandez dans la journée, vous aurez votre ETA dans la journée même. C’est une procédure obligatoire qu’il ne faudra pas oublier de faire si vous souhaitez vous rendre au Canada.

Les visas étudiants au Canada

vue-panoramique-sur-la-ville-de-vancouver

Nombreux sont les étudiants étrangers qui souhaitent partir au Canada pour un échange scolaire ou bien pour faire leurs études. Dans la situation où l’échange est d’une durée de plus de six mois, il est nécessaire de détenir un permis d’études, accessible selon plusieurs critères et à demander au bureau canadien de l’immigration, en ligne généralement.

D’abord, il vous faudra une lettre d’admission de l’école dans laquelle vous souhaitez poursuivre vos études, ainsi qu’une preuve de financement pour prouver que vos fonds sont suffisants pour toute la durée du séjour. Les services canadiens demandent également un casier judiciaire vierge et une preuve d’un bon état de santé, suivie d’un examen médical si besoin est.

A noter que si vous souhaitez poursuivre vos études dans la région du Québec, un Certificat d’Acceptation du Québec sera requis pour compléter votre demande de visa.

Une fois votre demande envoyée, vous recevrez une lettre de la part du département d’immigration que vous devrez garder sur vous et transmettre une fois arrivé sur le territoire canadien à un agent du bureau de l’immigration.

A partir de là, celui-ci déterminera si vous pouvez, oui ou non, entrer sur le territoire.

Si vous souhaitez travailler en parallèle de vos études, il faudra faire une demande spécifique en ligne, afin d’obtenir un visa qui mentionne votre autorisation à travailler au Canada.

Les visas de travail au Canada

paysage-canada

Un permis de travail est obligatoire pour qui souhaite travailler au Canada. Il vous donnera l’autorisation d’exercer votre profession sur le territoire pour un temps limité, que vous pourrez renouveler plusieurs fois si besoin est. Avant toute chose, il vous faudra avoir trouvé un emploi au Canada, afin de pouvoir fournir une lettre de votre employeur. Ce dernier devra, dans de nombreux cas, faire une Etude d’Impact sur le Marché du Travail (EIMT), qui, si positive, vous permettra de déposer votre demande de permis de travail. Cette étude permet de prouver que l’employeur a d’abord cherché à embaucher des canadiens avant de vous embaucher. Encore une fois, vous devrez prouver que vous avez les fonds nécessaires pour vivre au Canada, que vous êtes en bonne santé et que votre casier judiciaire est vierge. De même que pour le permis d’études, lorsque vous partez travailler au Québec, vous devrez vous munir d’un Certificat d’Acceptation du Québec.

Il faudra s’acquitter du paiement des frais de dossier qui sont d’environ 150€ après avoir rempli votre formulaire de demande de permis de travail. Sachez que si vous souhaitez partir en stage au Canada, il faudra aussi demander un permis de travail. La demande est traitée en ligne, et requiert les mêmes preuves que pour un visa de travail normal. Si vous avez moins de trente-cinq ans, il est possible de faire partie du Programme Vacances-Travail (PVT) pendant maximum deux ans, ce qui vous permet de vous rendre au Canada sans avoir nécessairement d’emploi, mais avec l’intention d’en trouver un. Si vous êtes éligible au PVT, vous pourrez ensuite demander un permis de travail.

Il n’est, en somme, pas difficile d’obtenir un visa pour partir étudier ou travailler au Canada. Il suffit d’avoir les bonnes informations, de remplir certains critères et vous voilà partis dans l’un des plus grands, et probablement aussi l’un des plus beaux pays du monde !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>