Partir en voyage aux Etats-Unis, ou comment bien préparer son séjour

Après plusieurs mois de rêveries, composées des paysages urbains de Chicago, de New York ou encore de San Francisco, vous voici désormais prêts à réserver vos billets d’avion pour vous rendre dans les plus belles villes des États-Unis. Nous ne pouvons que vous encourager à partir à la découverte de ce pays magnifique, où les gratte-ciels rencontrent l’océan, et où les grandes étendues de plaines semblent n’être interrompues que par l’horizon. Voici donc quelques conseils pratiques avant de vous rendez aux États-Unis.

Avant d’aller se balader à Central Park, se renseigner sur les visas !

La première étape dont vous devrez vous soucier avant même de réserver votre billet d’avion sera de savoir si vous disposez d’un passeport en cours de validité. Qu’il s’agisse d’un passeport biométrique ou électrique, peu importe, le tout est d’avoir des documents en ordre. Si c’est le cas, vous pouvez d’ores et déjà faire la demande pour votre autorisation ESTA, qui vous permettra de rentrer sur le territoire des États-Unis. Rapide et efficace, la demande pour l’autorisation ESTA remplace la procédure de demande de visa habituellement en cours dans d’autres pays.

Qu’est-ce que l’autorisation ESTA ?

L’autorisation ESTA est une autorisation qui existe depuis plus d’une dizaine d’années et qui permet aux ressortissants français et à tous les ressortissants exemptés d’une demande de visa, de voyager aux États-Unis de manière simplifiée. En vous rendant sur le site dédié aux demandes d’ESTA, vous pourrez remplir vos coordonnées ainsi que différentes informations sur vous-même, les personnes vous accompagnant ou encore les raisons de votre voyage. Ces différentes informations permettront au gouvernement des États-Unis de délivrer votre autorisation ESTA, qui vous permettra de voyager pendant quatre-vingt-dix jours dans les cinquante États des États-Unis. Que demander de plus ? Et bien cette autorisation ESTA, en plus d’être extrêmement simple à obtenir, est utilisable pendant deux ans. De quoi s’offrir le plaisir de revenir plusieurs fois de suite aux États-Unis, si, à tout hasard, vous n’avez pas eu la chance de visiter tout ce que vous souhaitiez. Le pays étant extrêmement étendu, vous n’aurez peut-être pas le temps de tout visiter d’une seule traite. Du Grand Canyon aux forêts de l’État de Washington, plusieurs dizaines de milliers de kilomètres séparent les paysages les plus impressionnants des États-Unis…

À l’aéroport, quelques précautions à prendre

aeroport-new-york

Que vous voyagiez seul ou en famille, certaines précautions seront nécessaires afin de passer la sécurité de l’aéroport en toute sérénité. Pensez à charger les batteries de vos appareils électroniques, à savoir des téléphones portables, des ordinateurs ou encore des appareils photo. Les réglementations sont très strictes à ce sujet. Par ailleurs, évitez de surcharger vos valises, car vous risquez de payer un prix plus important dû au surplus de poids de vos bagages. De plus, vous allez probablement ramener de nombreux souvenirs des États-Unis, alors laissez un peu de place dans vos valises !

Pour ma part, j’apporte toujours mon électronique avec moi en cabine. Je préfère, mais vous pouvez très bien mettre vos appareils dans votre sac en soute. Et puis vous avez droit généralement à 10 kilos en cabine alors profitez-en pour répartir le poids et ne pas vous retrouver à payer un surplus bagage pour quelques kilos de trop seulement. N’apportez pas non plus trop de vêtements, surtout si vous partez en plein été. 🙂
Rien ne sert donc d’emporter avec vous une grosse veste de ski si les températures moyennes se situent au-dessus de 20 degrés !

Les démarches sont extrêmement simples pour se rendre aux États-Unis pour un voyage en tant que touriste. N’hésitez plus, le pays de tous les possibles n’attend plus que vous…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>